Depuis plusieurs mois, ma poupoune se passionne pour les premiers hommes.

Ayant déjà vécu (plusieurs fois !?) le premier grand récit, j'ai décidé de passer au récit de l'homme.
Le récit des lignes de vies viendra plus tard, tant pis !

Je l'ai préparé avec soin, en me basant sur les documents donnés par ma formatrice, Marie de Saint Germain.

Sur quelques livres génériques, j'ai trouvé de belles illustrations et des compléments historiques
(ou plutôt préhistoriques !)

L'atlas des premiers hommes de Benoit Clarys et au temps de la préhistoire

Comme on ne se refait pas, j'ai aussi consulté la bibliothèque familiale,
partie philo, pour voir ce qu'en pense le philosophe.
(ce n'est pas au paléontologue de dire qui est l'homme, c'est bien le rôle du philosophe, ça, non ?)

La révélation de la Sagesse, Marcel Clément

Et j'ai trouvé des arguments plus intéressants que ceux que je servais à mes aînés
quand ils rentraient de l'école en disant : "Untel m'a dit qu'on descendait du sainge. C'est bizzare, non, maman ?"
Je répondais inlassablement : "Tu n'as qu'à lui dire que lui peut-être, mais toi, non ?"

Lisez Marcel Clément et vous en saurez plus.
(pour ce qui est des découvertes préhistoriques, ce n'est pas la peine, il est dépassé !
l'avantage, avec la philosophie, c'est que ce n'est jamais dépassé !)

En même temps, nous avons dévoré les living books sur le sujet.

Il y en a un certain nombre et voici ceux que nous avons retenus :

Noune, l'enfant de la préhistoire et Goumbi, un enfant au temps de la pierre polie

Un jour chez les autralopithèques

 

Le clan de la grotte et Lascaux

Nous en avons essayé d'autres, (frère des chevaux, Cromignon et Cromignone,)
mais ils ne valent pas ceux que nous avons gardés.

Si vous avez d'autres titres, nous restons preneurs !

En complément à ces lectures, nous avons beaucoup apprécié notre visite au parc de Cerdon
avec animations feu, poterie, propulseur, fouilles... : formidable.
L'an prochain, promis, dès que nous aurons dépassé les 8 ans,
nous ferons la lampe à graisse et la gravure préhistorique.

Et est arrivé enfin le grand jour !

Pour l'ief, ce récit est top : beaucoup de manipulation, de questionnement, de l'auto correction, tout y est !

Dommage vraiment que ma poupoune soit toute seule
(ce qui n'invite pas à reprendre pour manipuler encore et encore !)
mais je crois que l'essentiel du message est passé :
impression, durée, et rétrécissement/accélération incroyable tout à la fin.

Pourquoi ? Si vous vous posez la question, peut-être est-il temps de relire Marcel Clément !